[./audio.htm]
[./video.htm]
[./photo.htm]
[./bibliographie.htm]
[./index.htm]
[./contact.htm]
[./liens.htm]
[Web Creator] [LMSOFT]
Nom: RENAULT           
Prénom: Dominique
Pseudo: Dom
Instrument:
Batterie SONOR Performer
Percussions-Octobans
Cymbales SABIAN
Date de Naissance: 29 janvier 1972
Groupes Favoris:
Genesis-Peter Gabriel-Yes
Formation musicale:
2 ans de Piano - Conservatoire cours de Batterie

Dom voit le jour en pays celtique au début de l'année 1972, quelques mois après la disparition de Jimi Hendrix.
Un génie chasse l'autre… Huit ans plus tard, il chante des cantiques pour le pape en la basilique St Pierre de Rome avec la chorale de St Patern dans laquelle il vocalise en tant que soprano. Il espérera être soliste pour l'office dominical de sa paroisse, sans succès. Cette frustration le poussera plus tard à saisir le micro au sein de Saqqarah, mais la censure repassera par là… Nous y reviendrons.
A coté des chants grégoriens, le petit Dom se passionne pour Mozart et … le foot. Le rock n'est pour lui qu'une musique sans intérêt et il décide de prendre des cours de piano classique. Il en est dégouté après seulement 20 minutes, lorsque le prof lui demande de relire en silence (!) les 9 pages du morceau Ma main droite est agile…, ma main gauche aussi.

Le Dom, alors âgé de 11 ans, choisit la batterie , un instrument plus adapté à son imagination et sa virilité naissante. Mozart fait les frais de cette évolution car il est aussitôt remplacé par Dire Straits et Police.
Sémaphore, Vade retro et Willow seront les groupes de rock de son adolescence, avec déjà Hervé, Toto ou Jack. Mais c'est en 1986 que le miracle se reproduit : l'archange Gabriel revient sur terre, animé cette fois d'intentions tout à fait avouables puisqu'il lui révèle l'existence de Genesis. C'est un coup de foudre. " Aucun autre groupe n'a réussi à allier la complexité musicale (rythme, harmonie, structure) et un tel sens de la mélodie avec ce degré de perfection ". Cette recherche du détail vaudra au Dom d'être qualifié de pointilleux (au mieux) ou de "pinaillou" (au pire) par quelques esprits chagrins du groupe Saqqarah. Les censeurs ne sont jamais loin…
Dans le même temps, le Dom découvre Yes, Pink Floyd et autres Marillion. Mais son univers ne se limite pas au rock progressif : il apprécie également Jonasz, Satriani et … Mozart, de retour d'exil.

Dix ans après la création de Saqqarah (voir historique), il s'empare du micro pour conjurer le sort qui s'acharne depuis plus de 20 ans. Afin de mieux développer ses capacité mélodiques, il s'essaye parfois sur les instruments de ses amis et obtient quelques succès d'estime. Un sentiment pas toujours partagé par les amis en question. Jalousie, sans doute…censure, certainement…

Quoi qu'il en soit, n'écoutez pas les mauvaises langues : le Dom est le seul véritable multi- instrumentiste du groupe. Il est aussi le plus modeste.