[./audio.htm]
[./video.htm]
[./photo.htm]
[./bibliographie.htm]
[./index.htm]
[./contact.htm]
[./liens.htm]
[Web Creator] [LMSOFT]
Nom: JUGUET        
Prénom: Hervé
Pseudo: Pepper
Instruments:
Basse Music Man Stingray
Pédalier: DIGITECH BNX3
Date de Naissance: 27 mai 1961
Groupes Favoris: Camel, Deep Purple, Jethro tull, Kula Shaker, The Ruts
Formation musicale: Aucune - champion de scie égoïne
Aime: le rock, l'amitié, les grasses matinées
Déteste: la bétise humaine, le rap, la violence, la pollution

Né dans le neuf trois (à l'époque ça s'appelait encore la Seine Saint Denis et Noisy-le-sec était encore une charmante petite ville de banlieue pas trop taguée) au tout début des sixties (époque bénie !!!) Hervé n'était pas du tout prédestiné à la musique. Émigré au moment des événements de 68 en Armorique du sud, sa famille s'installe alors à Vannes charmante petite cité balnéaire où son père essaie de développer son activité artisanale. Donc tout petit déjà, Hervé est habitué à manipuler la pelle et la truelle. Sportif émérite, il est même trois quart aile au rugby club de Vannes l'espace d'un quart de saison. Essayant de briller aux yeux de la gente féminine, Hervé s'essaiera donc à divers sports comme le hand-ball, le canoé-kayak, le tir à l'arc pour enfin se rendre compte que seul le rock'n roll fait tomber les filles. Effectivement, en voyant son frère Philippe manier de la six cordes folk en brûlant quelques palettes la nuit sur des plages de la Presqu'île de Rhuys et faire tomber en pamoison toute une cohorte de donzelles, Hervé se dit que lui aussi sera une rock star et elles seront toutes folles de lui. Alors il pique les disques de son autre frangin André qui écoutait à l'époque Deep Purple et se met dès lors à cultiver son background musical en singeant Ritchie Blackmore devant l'armoire à glace de la grand-mère.

Le passage au lycée et la rencontre essentielle avec Yves (dit Bubulle) et Jérome (dit Jéjé ) va sceller le destin de ce sportif inachevé. Ce sera la création du groupe de rock "assassin" Charlotte Corday (ben quoi y avait bien Alice Cooper !!). Le plan est simple : acheter une copie Gibson les Paul (pour faire comme Jimmy Page) à pas cher grâce à la thune gagnée pendant l'été 1977, ne pas prendre de cours de musique puisqu'on est en pleine mouvance punk, composer des morceaux (parce qu'on est incapable de faire des reprises) sur deux accords et demi...Et à nous les petites groupies... Or donc, après le "rock around the morbihan tour" qui vit donc le groupe Charlotte Corday en live au 1000 club de Séné devant 54 personnes (12 entrées payantes + entrées gratuites pour les pôtes). Les membres du groupe embrassèrent une carrière d'étudiant post bachelier. Fin du premier intermède musical et pas une seule groupie !!

Boeufant à droite et à gauche Hervé mit au moins 10 ans pour se rendre compte que la guitare était un instrument avec bien trop de cordes. Après ce douloureux constat, il décida donc de se mettre à jouer de la basse. Le destin se mit alors à lui sourire puisqu'il rencontra Jack qui allait devenir un ami d'enfance. Ce dernier lui présenta David qui lui présenta Dom qui lui présenta Toto pour faire partie du groupe Willow. Après de nombreuses répétitions dans le local appelé "la ferme", le groupe splitta alors qu'il allait monter pour la première fois sur scène. Pas de groupie encore pour cette fois là !! Puis début 1992 marqua le grand tournant dans la carrière musicale d'Hervé.

Sa rencontre avec Patrice et Lou et la formation du Saqqarah Mark I avec Dom à la batterie et Toto aux claviers. Rongeant son frein en attendant les éventuels concerts, Hervé passa quatre longues années à répéter dans la cave du groupe, se tapant régulièrement des leçons de rythme et de technique de la part de Dom le pinaillou et de belles ampoules aux doigts mais pas la moindre petite groupie ! Puis la reformation de Saqqarah Mark II avec Jack au chant laisse enfin entrevoir l'espoir de se produire sur scène avec des reprises de Pink Floyd et de nouvelles compositions...Et alors là...Qui sait !??

Quoiqu'il en soit, Hervé est le plus mauvais intrumentiste du groupe mais il est le plus beau !