[./audio.htm]
[./video.htm]
[./photo.htm]
[./bibliographie.htm]
[./index.htm]
[./contact.htm]
[./liens.htm]
[Web Creator] [LMSOFT]
Nom: Feys       
Prénom: Jack
Pseudo: Big Jack
Instrument: Guitare
 + Percussions
Micro SHURE SM58
Date de Naissance: 07 Août 1959
Groupes Favoris: Lynyrd Skynyrd, Delta Rebels, Queen, Pink Floyd mais pas tout...
Formation musicale: Autodidacte

Big Jack naît l'année de la découverte de la trisomie et de l'envahissement du Tibet par la Chine. Dès son plus jeune âge, dans sa Lotharingie natale, il s'initie aux joies de la musique en écoutant les skeuds de ses parents (Mes plus belles marches militaires par le 318° Régiment de Plongeurs à Genoux et Mes plus belles chansons d'amour par Paul Mauriat et ses violons).

A 10 ans, il intègre (ou desintègre, c'est selon) la clique municipale de Chaligny (section clarinette) où on lui enseigne les rudiments du solfège. Ensuite, c'est le parcours classique: flûte à bec avec Mme Pissefroid en 6ème, batterie-baril de lessive/aiguilles à tricoter avec son frère, Simon & Garfunkel, Sweet, Black Sabbath, Deep Purple et surtout, surtout Lynyrd Skynyrd.

Mais quelques années plus tard, c'est la découverte de la musique celtique (Gwendal, A. Stivell...) qui décide de son sort. Il se met à la bombarde ! Le quartier ne lui reconnaît que peu de talent (d'autant que les lotharingiens sont peu musiciens, surtout la nuit). Il est obligé de s'éxiler en Bretagne, plus en accord avec ses influences musicales. Là, pour manger, il fait quelques petits boulots dont éleveur d'enfants; travail qui lui permet, aujourd'hui encore, de subsister. A cette occasion, Big Jack, parfait la maîtrise de son art en travaillant la guitare de feu de camp, tendance Graham Allwright. Quelques filles tombent sous le charme.

La rencontre avec son nouvel ami d'enfance Christophe, batteur déjanté, va être décisive. Ensemble et avec Eric et Xavier (respectivement guitariste déjanté et bassiste déjanté) , ils montent Epsylone (1987-1987), qui, comme disaient les journaux de l'époque : "fait parler la poudre". Big Jack fait connaissance avec le public (57 personnes en moyenne, dont 31 de la famille et 26 amis). Quelques concerts et aléas de la vie plus tard, Big Jack engage à grand frais Hervé, son nouvel ami d'enfance. Ils fondent Willow avec l'aide de David. Là, ils rencontrent Dom et Toto. La légende est en route. La suite est connue (voir historique).

De par sa formation musicale en béton précontraint et son parcours hors norme, Big Jack est incontestablement le meilleur membre du groupe !... et le plus modeste.